Particule : signe de noblesse ?

La particule - le « de » mis avant le nom - n’est pas une marque de noblesse.

Dans un procès, un des considérants du jugement disait :

« La particule n’a jamais été par elle-même un signe nobiliaire ; elle était entièrement indépendante de la noblesse, précédant souvent le nom de roturiers et faisant défaut devant le nom de personnes incontestablement nobles. A vrai dire la particule n’est jamais qu’une syllabe du nom. »

Cependant, il est de fait que la plupart des gens ont tendance à considérer le « de » comme exprimant la noblesse. Et c’est pourquoi tant de personnes s’attachent à courir après « cette friandise » comme le notait Saint Simon.

L’explication de ce fait n’est pas très malaisée à trouver ; en effet on peut observer que dans les anciennes familles nobles dont tous les membres portent le même patronyme, les frères pouvaient se différencier par le nom d’une terre dont ils étaient seigneur et qu’ils avaient acquis par mariage, achat ou héritage réuni par le « de » à leur nom patronymique sous lequel ils étaient reconnus nobles. On vint assez naturellement à considérer cette préposition comme marque de fabrique signifiant la noblesse.

L’examen des noms des familles dont des représentants ont adhéré à l’ANF, montre que celles-ci ne portent pas toutes une particule et même qu’elles n’en portent souvent pas à leur nom patronymique.

A+ A A-