Actualités

Paris-Normandie : "Depuis son château en Normandie, Monsieur le comte est un geek récompensé par un titre européen"

06 octobre 2023 Revue de presse
Vue 721 fois

Le site internet du château de Vendeuvre (Calvados) a été primé par la Confédération européenne des experts d’arts. Son propriétaire, le comte Alexandre de Vendeuvre, est un noble en phase avec son temps. Totalement agile numériquement.

Pour faire la promotion de son château et de ses collections, le comte multiplie les publications sur les réseaux sociaux - Capture d’écran Youtube

Aristocrate oui. Mais en mode 2.0. Le comte Alexandre de Vendeuvre s’est vu primé pour la qualité de son site internet présentant le château dont sa famille, une des plus vieilles de Normandie, est propriétaire depuis 1741.

La Confédération européenne des experts en arts a pu en apprécier «l’esthétisme, la navigation, l’information, le contenu et le côté pratique».

Tous les jours sur Instagram

C’est indéniable, le châtelain est à l’aise avec le numérique. Chaque jour, ou presque, il essaie de poster un contenu sur le compte Instagram du château du XVIIIe siècle, prototype d’une demeure de campagne normande aristocratique de l’époque. Une «maison des champs», comme on disait alors.

Remporter ce prix est une petite performance puisqu’il s’agit d’une demeure privée. Alexandre de Vendeuvre ne bénéficie donc pas de la puissance publique que pourrait apporter un office de tourisme ou une collectivité territoriale. Seul, il était tout de même en compétition avec les châteaux de Chenonceaux et de Vaux-le-Vicomte.

Des milliers d'objets

Le château a conservé son mobilier et sa décoration d’origine, témoins du faste de l’Ancien-Régime. Ainsi que ses collections. Et cela tombe bien, le comte est un passionné d’objets d’arts, comme le raconte Ouest-France. «Depuis ma jeunesse. Les prendre en photos et les partager, c’est, en quelque sorte, une prolongation.»

Une passion qui l’amène à disposer de plus de 15 000 objets, dont un millier de miniatures   «Je n’ai pas fini de tout prendre en photo (…) Il faut des photos claires et joyeuses, c’est important.»

 

Sans ajouter de textes longs mais donner envie aux visiteurs virtuels de prendre la route, bien réelle celle-là, vers le Calvados. Qu’ils soient Français ou non. Car le comte semble être également polyglotte. Ainsi le site est traduit en chinois (simplifié précise-t-il), néerlandais, anglais, allemand, italien… et portugais.

Une chose est sûre, il ne manque pas d’humour, et de savoir-faire, en donnant la parole à ces aïeux grâce à des Reels, des animations de portraits eux aussi, exposés au château.

 

Lire l'article sur www.paris-normandie.fr

 

Par la Rédaction

6 octobre 2023




Proposer une actualité