Actualités

Le Figaro : "Les porcelaines de Marie-Antoinette retrouvées 37 ans après leur vol"

18 avril 2024 Revue de presse
Vue 137 fois

Une aiguière et un bassin, estimés entre 50.000 et 100.000 euros, offerts par la reine à sa gouvernante viennent d’être récupérés par la police. Ils vont être restitués au propriétaire du château de Thoiry dans les prochains jours.

La vaisselle de Marie-Antoinette est colorée d’un bleu céleste très rare. Selon Paul de La Panouse, «À peine une vingtaine de porcelaines sur Terre ont eu le privilège de ce bleu». D.R  

«Quelle émotion, mais quelle émotion !», confie Paul de La Panouse au journal Le Parisien . Le propriétaire du château de Thoiry vient de remettre la main sur une aiguière et un bassin en porcelaine, offerts par Marie-Antoinette à sa gouvernante, dérobés il y a 37 ans par trois voleurs.

 

«Avec ce vol, j'étais devenu malgré moi le maillon défaillant de la chaîne de transmission familiale», déclare le propriétaire de 80 ans. Paul de La Panouse est un lointain descendant de la duchesse de Tourzel, gouvernante des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette en 1789.

 

La précieuse vaisselle a été restituée par son ancien propriétaire par la police. Après le vol, les objets étaient revenus dans le marché légal. L’acheteur, qui souhaite rester anonyme, avait pris le soin de les faire expertiser, afin de savoir si l'aiguière et le bassin ne figuraient pas parmi une liste d'objets culturels disparus. Les objets ont alors été confiés à un commissaire-priseur. L’expert en charge de l’examen des porcelaines a contacté l'office central de lutte contre le trafic de biens culturel qui a confirmé qu’elles avaient été dérobées.

 

De bonne foi, le propriétaire accepte de les restituer au château de Thoiry, un véritable soulagement pour Paul de La Panouse. Une enquête est en cours pour essayer de retracer les différentes ventes depuis les 37 dernières années et peut-être mettre la main sur les malfaiteurs. La valeur de la vaisselle serait estimée entre 50 000 et 100 000 euros. Qu’«une vingtaine de porcelaines sur Terre ont eu le privilège de ce bleu », affirme Paul de La Panouse.

 

Lire l'article sur www.lefigaro.fr

 

Par Simon Pierre

Publié le 18 avril 2024



Proposer une actualité