Actualités

Vatican News : "Le Français Camille Costa de Beauregard sera béatifié le 17 mai 2025"

15 avril 2024 Revue de presse
Vue 14 fois

La date de béatification du prêtre français a été annoncée par les trois diocèses de Savoie: la messe aura lieu en la cathédrale de Chambéry. Le Pape avait promulgué le décret reconnaissant un miracle lui étant attribué le 14 mars 2024, permettant ainsi la béatification de ce Chambérien.

Le père Camille Costa de Beauregard.   (© Diocèses de Savoie)

Camille Costa de Beauregard, déclaré vénérable par Jean-Paul II en 1991, va être béatifié le 17 mai 2025 dans la cathédrale de Chambéry. Le cardinal Marcello Semeraro, préfet du Dicastère pour la Cause des Saints, sera présent pour l’occasion. «Tous les savoyards sont d’ores et déjà invités à participer à ce grand événement» précise le communiqué des trois diocèses de Savoie (Chambéry, Maurienne et Tarentaise). 

 

La béatification aura lieu un mois après le pèlerinage interdiocésain à Rome, en avril 2025, au cours de l'année du Jubilé. La démarche permettra aux fidèles savoyards de découvrir les lieux romains qu'a connu Camille Costa de Beuregard, alors qu'il était séminariste à Rome, explique Raphaëlle de Maisonneuve, déléguée épiscopale à l’information des diocèses de Savoie. 

Un prêtre au service des jeunes

Né en 1841, Camille Costa de Beauregard perd la foi dans sa jeunesse avant sa conversion à 22 ans. Il est formé au séminaire français de Rome et promis à un grand avenir ecclésiastique, mais il choisit de prendre l’humble poste de quatrième vicaire de la cathédrale à Chambéry, pour s’occuper des ouvriers. En 1867, année de son arrivée à Chambéry, le choléra frappe la ville savoyarde et Camille décide de s’occuper des enfants laissés orphelins par l’épidémie.

 

Dans son orphelinat du Bocage, qui accueillera jusqu’à 125 enfants, il choisit de s’inspirer des salésiens de Don Bosco pour éduquer ces enfants, à contre-courant de l’éducation stricte de l’époque. Une grande place est ainsi laissée aux loisirs (théâtre, musique, sports, jeux), et il privilégie la confiance et l’affection réciproque dans les relations.

Le père Camille Costa de Beauregard.  

Dès avant sa mort en 1910, sa réputation de sainteté se répand au-delà de Chambéry, et sa cause de béatification ne tarde ensuite pas à être déposée, en 1925. Deux établissements aujourd’hui sous tutelle salésienne poursuivent encore son œuvre: une maison d’enfance à caractère social et un lycée agricole.

Une guérison miraculeuse

La cause de béatification de Camille Costa de Beauregard s’appuie notamment sur un miracle reconnu par le Pape François dans le décret du 14 mars 2024. En 1910, alors qu’un jeune garçon du Bocage souffrait d’une grave blessure à l’œil, et que son état s’empirait, une infirmière religieuse avait eu l’idée d’appliquer un bout de tissus ayant touché des objets ayant appartenu au père Costa de Beauregard. Deux jours plus tard, le dernier jour de la neuvaine invoquant le prêtre qui avait fondé cet établissement, les médecins constatèrent en enlevant le tissu utilisé pour panser l’œil qu’il avait guéri inexplicablement. Quelques jours après, il ne portait plus aucune trace de l’inflammation, et avait retrouvé sa couleur et son aspect normal.

 

Lire l'article sur www.vaticannews.va

 

Par Vianney Groussin et Jean-Benoît Harel - Cité du Vatican 

Publié le 15 avril 2024




Proposer une actualité